lundi 5 mars 2007

Paris, 8 mars


Manifestation jeudi 8 mars à Paris

Pas de féminisme sans anti-impérialisme !


Non à l’exécution de Wacen, Zaineb et Lika !



Trois jeunes irakiennes, Wacen, Zaineb et Lika âgées respectivement de 31, 25 et 26 ans viennent d’être condamnées à mort par la cour suprême irakienne pour cause de complicité dans le meurtre de policiers collaborateurs de l’occupation et pour participation à des actes de résistance qualifiés de terroristes par ce tribunal fantoche.
Toutes trois sont des prisonnières de guerre dont les droits sont bafoués et qui pourtant devraient être protégées par les conventions de Genève.

Le Collectif des féministes indigènes (CFI) tient à rappeler que la cause des femmes a toujours été un alibi de choix pour justifier l’ingérence impérialiste. Déjà en Afghanistan, le féminisme avait été convoqué pour cautionner la mise sous tutelle du peuple afghan. Le magazine « Elle » s’était alors distingué en ouvrant une succursale à Kaboul qui devait être la pierre inaugurale de la libération des femmes afghanes. Quel constat aujourd’hui ? Le même couplet va bientôt nous être servi pour justifier une nouvelle guerre, cette fois, contre l’Iran, si l’on en croit les déclarations belliqueuses de l’administration Bush. Ce discours qui voudrait faire de la guerre le moyen de faire progresser la démocratie et l’Etat de droit est une infâme escroquerie. Depuis l’intervention des Américains en Irak, les conditions et les droits des femmes n’ont cessé de se dégrader (viols, torture, meurtres et oppression religieuse).

L’instrumentalisation du féminisme est devenu une arme de destruction massive au service des intérêts impérialistes occidentaux. Combien de guerres encore avant que ne se construise un vaste mouvement résolument et féministe et anti-impérialiste ?!


Toutes et tous à la manifestation des femmes le 8 mars prochain à 18h au Père Lachaise derrière la banderoles du Collectif des Féministes Indigènes

Nous porterons, toutes et tous, en solidarité avec la résistance anti-impérialiste et anti-coloniale, un keffieh sur la tête...


Contact : feministesindigenes@yahoo.fr / 06-62-98-95-77

1 commentaire:

basta a dit…

PAIX EN IRAK

Quand nous aurons bien tué l'Irak,
Quand nous aurons pilonné hommes, femmes et enfants
Ensemble pour en faire une pâte homogène
De posthumanité,
Quand nous aurons cassé les os, bouilli le sang
Et violé tout ce qui fuit,
Mis la mouche de l'État hors d'état de nuire
À coups de pavés de l'ours dans le désert
Et prouvé notre bon droit par la victoire,
Quand nous aurons tout fini,
Écrasé, défoncé mille fois l'ennemi
Autour de son pétrole,
Il y aura comme une grâce dans l'air,
Une paix sans cri, sans murmure,
Un champ de poitrines tranquilles
Et sur toute cette mort
Nous construirons notre avenir.
Ce sera le temps de l'âme après
Les disgracieux soubresauts
Et nous attesterons en pleurant
Ta puissance, ô Seigneur !

André Brochu